Fleurieux-sur-arbresle.fr » Rubrique cuisine » Accords mets et vins : comment bien les assurer ?

Accords mets et vins : comment bien les assurer ?

Si vous avez l’habitude de recevoir des invités à la maison, alors c'est possible qu'il vous est déjà arrivé d’avoir du mal à accorder les mets et les vins. Or, un service réussi repose sur un bon choix des vins et une bonne association de ceux-ci avec les mets servis. Une bonne association entre mets et vins n’est jamais le fruit du hasard. Pour la réussir, il existe des principes de bases indispensables à connaître. Découvrez à travers ces lignes les points importants pour bien assurer une association entre mets et vins.

Harmonie : le mot d’ordre

Pour bien assurer un accord entre met et vin, l’harmonie est indispensable. Le but est de créer un équilibre de saveurs qui ravira le palais. De ce fait, il ne s’agit plus de servir un repas pour rassasier vos convives. Il s’agit plutôt de créer une complémentarité entre mets et vin de sorte à faire voyager leurs papilles dans un univers de goûts et de saveurs insoupçonnés. Pour y arriver, il faut une harmonie parfaite entre le plat servi et le vin qui l’accompagne.

Déjà, notez que les vins blancs sont adéquats pour accompagner les produits maritimes alors que les vins rouges sont recommandés pour les viandes. Mais il ne faut pas se contenter de ce principe. Pour réussir un accord entre met et vin, il est indispensable de créer un bon l’équilibre entre le repas et le vin. De ce fait, ne vous concentrez pas que sur les qualités gustatives de votre vin. Cherchez plutôt à trouver une harmonie de saveurs entre le vin et le plat. Vous opterez par exemple un Muscadet pour accompagner un plat d’huître.

L’ordre de service du vin pendant le repas

S’il est souvent aisé de créer un accord horizontal (harmonie entre le mets et le vin), il est bien plus délicat de réussir un accord vertical (succession harmonieuse des vins pendant le repas). Ici, le but n’est pas simplement de ravir le palais de vos convives. Il s’agit surtout de maintenir leurs papilles gustatives en haleine du début à la fin du repas. Le vin que vous servez ne doit pas faire regretter celui qui est passé. Il doit plutôt le mettre en valeur. Ainsi, il est recommandé de servir les vins des plus jeunes aux plus vieux, des plus légers aux plus charpentés et des plus secs aux plus moelleux. Mais attention ! Servez toujours les vins blancs avant les vins rouges et ces derniers avant les moelleux.

Suivant ce principe, les vins doivent se succéder de façon croissante et progressive. Toutefois, si le service du vin doit suivre une chronologie préétablie, il ne faut pas négliger l’ordre de service des plats. Si l’accord vertical est important pendant le repas, il doit tout de même tenir compte de l’accord horizontal.

Enfin, quelques points sont indispensables pour un accord réussi. Il est en effet important de garder les arômes et les saveurs intacts. Pour cela, pensez à changer les verres de vos convives après chaque vin. De même, il n’est pas adéquat de servir plus de trois différents vins durant le repas.

Vous êtes à présent bien informé sur le sujet. Vous n’aurez plus de mal à choisir le vin pour accompagner le repas. Votre palais et celui de vos invités ne peuvent qu’être ravis.